Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / CRISE Covid-19  / Reprise 


fontsizedown
fontsizeup

Imposer le principe de précaution en cas de SUSPICION de COVID-19

vendredi 29 mai 2020

Lors du CHSCT Ministériel nous avons porté porté la nécessité d’un bilan régulier de l’évolution de l’épidémie dans les écoles, mais également qu’un principe de précaution s’applique, en cas de suspicion ou de cas avéré de Covid-19, pour protéger la communauté éducative.

Ce principe de précaution passe par l’extension aux cas de suspicion des consignes prévues pour les cas avérés, c’est-à-dire l’isolement des adultes et enfants contacts dans l’attente du résultat du test de la personne concernée et la désinfection des locaux et matériels utilisés. Ces consignes prévues dans le protocole sanitaire national ne sont pas toujours strictement appliquées en cas de Covid-19.

Aujourd’hui en fonction des départements, les décisions des autorités sanitaires (ARS) ou de l’administration sont hétérogènes et peuvent amener aussi bien à fermer une école qu’à isoler uniquement la personne malade. Ce n’est pas acceptable. Selon la situation, il convient d’alerter la préfecture et de nous alerter pour que nous interpellions le ministère.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |