Vous êtes actuellement : L’ECOLE  / L’école en France 


fontsizedown
fontsizeup

BILAN national de la RENTREE 2017

jeudi 18 janvier 2018

Le ministère vient de présenter le bilan de la rentrée 2017 Des données sont manquantes, notamment les écarts départementaux prévision/constat d’effectifs ou les répartitions d’emplois par département (scolarisation des 2 ans, plus de maîtres…). Le ministère ne veut plus éditer de document papier plus complet.

30 097 élèves en moins

Le constat 2017 s’établit à 5 842 708 élèves, soit 30 097 élèves en moins contre une prévision de baisse des effectifs de 12 658 élèves en moins.

La baisse est plus prononcée en maternelle (-19 500 élèves) qu’en élémentaire (-11 700 élèves).

Les effectifs stagnent dans 3 académies (Versailles, Bordeaux, Guyane), baissent dans 22 académies et augmentent dans 6 académies.

La répartition des 4 311 moyens d’enseignement à cette rentrée

(4 211 moyens d’enseignement + 100 ETP au titre de la ruralité)

- Maternelle : 163 emplois
- Elémentaire : 2 019,5 emplois
- ASH : 509,5 emplois
- Formation : 135 emplois
- Remplacement : 1 085 emplois
- Pilotage et encadrement : 263 emplois
- Postes divers : 103 emplois

Le taux d’encadrement varie légèrement

Le P/E (nombre de professeur pour 100 élèves) augmente de 0,10 et passe de 5,36 en 2016 à 5,46 en 2017.

L’écart entre les académies de métropole et les académies d’outre-mer s’accroît (5,42/6,38 en 2017 contre 5,32/6,19 en 2016) ainsi que l’amplitude entre les départements (5,11 Hauts de Seine/9,30 Lozère en 2017 contre 5,00 Hauts de Seine/8,85 Lozère en 2016).

Le nombre d’élèves par classe en légère baisse

Le E/C baisse et passe de 23,54 en 2016 à 23,45 en 2017. Sans la prise en compte des CP dédoublés, cette baisse ne serait certainement pas effective.

Le chiffrage pour l’éducation prioritaire n’a pas été communiqué.

Le dédoublement des CP en REP+

3 700 classes ont été dédoublées, avec une moyenne de 13,12 élèves par classe (89% avec dédoublement, 10% co-intervention, 1% sans dédoublement).

La scolarisation des moins de 3 ans

Le dispositif est abondé par redéploiement de 164 emplois à la rentrée 2017.

Le nombre d’emplois consacrés au dispositif s’élève à 1 179 ETP (1 089 ETP en classes spécifiques et 90 ETP en classe d’accueil type classe passerelle) contre 928 ETP en 2016.

Le taux de scolarisation à 2 ans (public + privé) est en légère baisse à 11,81%, contre 11,86 % en 2016.

Les éléments de bilan précisent les taux de scolarisation hors EP (9,68%), en EP (21,56%), en REP (20,36%) et en REP+ (23,42%).

Les « plus de maîtres que de classes »

Le dispositif perd 394 emplois par rapport à 2016, en raison du redéploiement partiel des PDMQDC en REP+ vers les CP dédoublés en REP+.

Le nombre d’emplois consacrés au dispositif s’élève à 2 826 ETP contre 3 220 ETP en 2016.

L’évolution des structures

La concentration du réseau d’écoles se poursuit et le nombre d’écoles baisse par rapport à 2016 avec moins 283 écoles maternelles et moins 193 écoles élémentaires.

Il y a 2 237 classes supplémentaires par rapport à 2016, mais concentrées en élémentaire en raison du dédoublement des CP en REP+ (+2 211) et en ULIS (+115). Les maternelles perdent 89 classes.