Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Mouvement 


fontsizedown
fontsizeup

CAPD mouvement du 6 septembre : les résultats !

mercredi 6 septembre 2017

La CAPD a affecté les dernières personnes (une cinquantaine) sans poste.

Nous avons lu une déclaration préalable :

opendocument text - 21.9 ko
Déclaration SNUipp-FSU

MOUVEMENT :

Nous avons envoyé la liste des affectations en pièce jointe de notre Pluriel en ligne.

Le barème utilisé est l’AGS, puis, en cas d’égalité de barème, le fait d’avoir un ou des enfants et la date de naissance. Les personnes arrivant par ineat-exeat ont été affectées en dernier. Les titulaires 1ère année ont été préservés des postes ASH, comme prévu.

Les personnes nommées doivent prendre leur classe dès jeudi 7 septembre, en particulier lorsqu’il s’agit d’une classe ouverte lors du CTSD de rentrée (voir ici le compte-rendu du CTSD). Pour les autres postes (notamment les postes fractionnés), lorsqu’un brigade est déjà sur le poste, celui-ci pourra rester sur la classe jeudi 7.

Quelques postes mis à l’appel d’offre sont restés sans candidats, notamment 2 postes itinérants option B. Le DASEN envisage donc de faire partir un PE en formation option B en 2018/2019. Le poste de conseiller départemental prévention et risques majeurs n’ayant eu aucun candidat du premier degré, le DASEN a fait appel au second degré. C’est M. Didier LE DREAU qui occupera le poste. Même chose pour le poste d’enseignant référent de Coutances : c’est Mme CORBIERE qui l’occupera.

INEAT-EXEAT :

La situation actuelle dans le département est à l’équilibre (balance entre le nombre de postes et le nombre de PE), alors que fin juin un surnombre de 10 était annoncé, en raison de quelques nouveaux départ de PE vers le Calvados (qui est en hausse démographie). En conséquence, la Manche a accueilli de nouveaux ineats à la rentrée, et est prête à en accueillir encore courant septembre. Elle refuse aussi de donner de nouveaux exeats.

EVALUATIONS NATIONALES CP :

Ce sont des évaluations diagnostiques, il n’y aura pas de remontées nationalement, mais seulement aux IEN, en vue d’une aide pour établir des remédiations et éventuellement des formations aux équipes. Les enseignants choisiront le moment opportun pour les faire passer. Nous restons très critiques sur la précipitation de leur mise en place, ainsi que sur leur philosophie pédagogique très axée phonologie. Voir notre déclaration préalable et l’article du SNUipp-FSU national : ici

DIVERS :

Mme Lydia DERET est nommée officiellement IA adjointe (en remplacement de M. BURGER). Mme LEJEUNE est nommée IEN maternelle (en remplacement de Mme PREVEL), et Mme DAUVET Conseillère Pédagogique Maternelle.

QUESTIONS DIVERSES :

Nous avons posé plusieurs questions à l’administration :

- Quelles seront les conséquences des différents rythmes entre écoles (4 jours et 4 jours et demi) sur la gestion des personnels (animations pédagogiques, remplacements, postes fractionnés...) ? L’administration nous a répondu que la co-existence des deux rythmes ne pose pas de soucis majeurs.

* Pour cette année, aucun changement n’aura lieu quant aux horaires des animations pédagogiques : elles resteront en fin d’après-midi de 17h à 19h15 la plupart du temps.

* Pour les brigades qui sont rattachés à une école à 4 jours, ils pourront être amenés à effectuer quand même des remplacements le mercredi matin, mais l’administration les sollicitera le moins souvent possible et sera souple si les personnes ont une contrainte personnelle. Nous avons en effet pointé le fait que les personnes auront à trouver une solution de garde pour leur(s)enfant(s), notamment. Si une semaine dépasse le quota horaire, un rattrapage aura lieu, comme c’est le cas actuellement. Le DASEN a aussi rappelé que les brigades, quand ils ne sont pas appelés sur des remplacements, devront se mettre à disposition des directrices-directeurs si besoin.

* postes fractionnés : dans la quasi-totalité des cas, il n’y a pas de dépassement d’horaire hebdomadaire.

- Quelles sont les modalités du nouveau dispositif d’évaluation des enseignants (rendez-vous de carrière, modalités pour départager les 30 % bénéficiant d’une accélération de carrière...) ? L’administration n’a toujours pas reçu la note de service ministérielle en la matière, et n’a donc pas pu nous apporter de réponse. De nombreux collègues ont reçu, au début des vacances, un mail précisant qu’ils sont inspectables cette année, mais plusieurs problèmes ont été évoqués : d’une part la liste des personnes ainsi contactée n’est pas à jour (certains collègues ne seront pas inspectés, en fait), d’autre part le lien vers le document-notice expliquant le déroulement du rendez-vous de carrière était vide (il est accessible à présent). Le rendez-vous de carrière aux 6è et 8è échelon consistera bien en une visite et un entretien, mais pour le 3è RDV de carrière (avant l’accès à la hors-classe), les modalités ne sont pas encore fixées. Bref, c’est le flou artistique, alors que la réforme doit s’appliquer dès cette année !!

- Ascension : nous avons pointé le fait qu’il serait plus cohérent que l’administration octroie le pont de l’Ascension (voir notre article ici). Le DASEN a dit que le recteur (qui a seul la main sur le calendrier) est en réflexion en la matière...

Vos élus en CAPD, Dominique POUDRET, Damien PIERRARD, Anne Léonard et Valérie BROTHELANDE.