www.snuipp.fr

SNUIPP - FSU 50

Vous êtes actuellement : Métier & Direction 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
19 décembre 2011

En cas de NEIGE ou de VERGLAS

QUE FAIRE si vous ne pouvez ou n’avez pas pu vous rendre sur votre lieu de travail ? Retrouvez tous les conseils pratiques du SNUipp-FSU.
JPEG - 40.2 ko

QUE FAIRE si vous ne pouvez vous rendre sur votre lieu de travail ?

- Téléphonez à votre école.

- Attention :
Les enseignants présents sont obligés d’accueillir tous les élèves qui se présentent... même si des parents compréhensifs peuvent reprendre leur enfant en cas de trop petit nombre d’enseignants.
L’aide de la mairie peut être demandée pour assurer l’accueil des enfants.
Si aucun enseignant n’a pu gagner l’école, la directrice ou le directeur doit en avertir la mairie et l’IEN.

- Téléphonez à votre IEN pour le prévenir de votre absence (c’est obligatoire)

- Imprimez et conservez les consignes de déplacement (ou de non déplacement) émanant de la préfecture ou du Conseil Général.

- Remplissez une demande d’autorisation d’absence et renvoyez-la à votre IEN en inscrivant "intempéries" dans la case "motif".

PDF - 49.5 ko
Imprime d’autorisation d’absence exceptionnelle
Word - 126 ko
Imprime d’autorisation d’absence exceptionnelle

Prévisions météorologiques pour la Manche :

JPEG - 22.8 ko
SITE DE METEO-FRANCE

Les conseils de comportement de Météo-France en vigilance "Neige/verglas" orange :

- Soyez prudents et vigilants si vous devez absolument vous déplacer.
- Privilégiez les transports en commun.
- Renseignez-vous sur les conditions de circulation auprès du centre régional d’information et de circulation routière (CRICR).
- Préparez votre déplacement et votre itinéraire.
- Respectez les restrictions de circulation et déviations mises en place.


Suspension éventuelle des transports scolaires :

Les conditions de circulation dans le département

JPEG - 25.2 ko
SITE DU CONSEIL GENERAL

JPEG - 63.6 ko

Le déplacement professionnel est-il une situation de travail ?

On peut probablement répondre par l’affirmative, dans la mesure où un accident de trajet est considéré comme un accident du travail.

Le personnel qui prend la route a-t-il un motif raisonnable de penser qu’il s’expose à un danger grave et imminent pour sa vie ou pour sa santé ?

On notera qu’il ne s’agit pas ici d’estimer s’il y a vraiment danger, mais si on a un motif raisonnable de penser que c’est le cas.

Si la météo a mis le département en vigilance orange, si le département interdit les transports scolaires, on peut avoir un motif raisonnable de penser qu’en prenant la route, on expose sa vie ou sa santé a un danger grave et imminent. Ce qui vaut pour les élèves doit bien valoir pour leurs enseignants.

Bien sûr, il appartient à chacun d’évaluer en fonction des conditions locales. La société sait pouvoir compter sur la conscience professionnelle des enseignants pour ne pas se retirer à tort et à travers.

Respecter les procédures :

Vous devez impérativement téléphoner à votre IEN si vous ne pouvez quitter votre domicile pour vous rendre sur votre lieu de travail afin de n’être pas en faute.

Enfin, il est indispensable de respecter les procédures décrites dans l’article consacré au droit de retrait afin qu’il soit reconnu comme tel, surtout en cas de contestation par l’administration. En particulier, passer par un représentant du personnel est une bonne façon de faire respecter au mieux ses droits.

En effet, on peut s’attendre à ce que l’administration ne voit pas d’un très bon œil les personnels faire référence à leurs droits en matière d’hygiène et de sécurité (et pas seulement droit de retrait). Jusqu’à présent, les textes protégeant les personnels, qui datent pourtant de 1982, ne sont toujours ni connus, ni bien respectés.

A lire : Tout sur le droit de retrait


EN CAS D’ACCIDENT

En cas d’accident de VOITURE :
- aller à la gendarmerie si un constat de gendarmerie n’a pas été effectué sur place, pour un dépôt de plainte en précisant que c’est un accident de service car c’est un déplacement pour se rendre sur son lieu de travail.
- Faire un constat d’accident auprès de sa compagnie d’assurance. Les frais n’ayant pas été remboursés par votre compagnie d’assurance peuvent être en partie payés par le Rectorat sous conditions...

- En cas de BLESSURE :
- demander à la DSDEN (ex-IA) la liasse de documents à remplir (ou la télécharger sur leur site, si elle est disponible...).
- ne jamais présenter sa carte vitale lorsque vous vous faites soigner mais la feuille récapitulative des soins où tous les actes doivent être consignés.
- Sur toutes les feuilles de soins vérifier qu’il est bien indiqué que c’est un accident.
- garder un double de chaque document envoyé.

Tous les documents doivent être adressés par voie hiérarchique au service de la médecine du Rectorat de Caen qui gère le dossier et la mise en paiement des frais engagés auprès des prestataires (médecins, radiologues, laboratoires...).

 

12 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUIPP - FSU 50, tous droits réservés.