Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Débutants et Stagiaires 


fontsizedown
fontsizeup

Ce que le SNUipp défend

mardi 15 décembre 2009

Ce que nous défendons :

Une première année d’exercice en alternance : mi-temps terrain, mi-temps formation. L’introduction du stage d’accompagnement à l’entrée dans le métier reste insuffisant même s’il représente une avancée. Son application reste inégale sur l’ensemble du territoire. Dans la Manche seuls les titulaires de première année bénéficient d’un stage de 3 semaines. Dans l’ensemble, les sortants jugent ce stage plutôt bénéfique. Toutefois, ils demandent que cet accompagnement soit plus conséquent et plus cohérent en répondant à leurs besoins réels (et non supposés)

Des dominantes non soumises à des fléchages de postes. Lors du Congrès, le SNUipp a regretté les dérives qui ont suivi l’introduction des dominantes de formation et craint celles à venir. Ces dominantes peuvent contribuer à faire vivre une réelle polyvalence d’équipe. Pour cela il faudrait qu’elles soient également liées à la formation continue.

Un recours exceptionnel aux listes complémentaires. Leur vocation initiale était de remplacer les éventuels désistements dans les IUFM, elles ne doivent en aucun cas combler le manque de moyens initial. Les jeunes collègues sont envoyés sur le terrain sans formation, accompagnés inégalement par les conseillers pédagogiques et soumis aux mêmes exigences que les titulaires, se voyant parfois proposés de démissionner suite à des erreurs de débutants !